l'Espace de discussion 💬

Espace de réflexion et d’échange sur une vie sans enfant

Pour traverser sereinement le temps des Fêtes…

J’ai découvert, par l’intermédiaire d’Estelle de @1001fecondites, ces précieux conseils qui sont adressés à des parents endeuillés suite à un deuil périnatal pour les aider à traverser le temps des fêtes.

Je les trouve très adaptés pour toutes les personnes qui sont confrontées à l’infertilité et en particulier celles qui doivent faire le deuil d’une famille et d’une vie sans enfant(s).

Vivre le temps des fêtes-001

J’espère que cela permettra à chacun de vivre le plus sereinement possible ces fêtes de fin d’année…

16 thoughts on “Pour traverser sereinement le temps des Fêtes…

  1. La lecture de certains de tes posts et d’autres blogs qui évoquent le deuil (au sens large) m’interpellent car parfois j’ai l’impression que « les gens » le plus souvent évitent à tout prix les sujets sensibles, pour éviter de « remuer le couteau dans la plaie » etc alors que les personnes endeuillées, a priori, vivent ce silence comme une négation de leur souffrance et/ou un manque d’intérêt…
    Difficile…

      1. Oui aussi…
        Mais tu ressens ça toi ? Ou mon impression ne semble pas justifiée ?
        J’ai toujours peut de taper à côté aussi… et bon chaque personne est différente aussi et à une étape différente du deuil

      2. Je ne pourrais pas parler au nom des personnes endeuillées mais j’ai l’impression parfois qu’on est quelque part oublié. La vie continue mais pour certains il faut vivre avec sa peine et faire sans. C’est très douloureux et il n’y a pas un chemin de deuil, il y a autant de chemins que de personnes qui le parcourent. J’espère un jour pouvoir justement valoriser ces chemins…

  2. pareil que miliette, j’ai l’impression que la gêne des personnes de nous parler de ce qu’on vit est due à une peur de leur part d’être confronté à la souffrance, j’ai lu dans un blog la citation d’une écrivaine dont je ne me rappelle pas le nom qui dit « il est difficile de dire sa peine dans une société où la pensée positive fait loi ». mais je suis pas mieux qu’un autre, actuellement mon père est malade et j’ai bien conscience que je fais comme tout le monde, je refuse d’être confrontée à ce quil vit, j’essaye de l’aider mais je vois bien que je suis maladroite car je nie tout le « négatif » de la situation par peur…et peut-être que l’on a perdu cette capacité à écouter l’autre…les attentas ont changé les choses je trouve, ce drame terrible a obligé à être confronté à l’horreur, à la question du deuil

    1. La souffrance, la peine peut en effet faire peur et quand il s’agit d’un proche cela est encore plus difficile de pouvoir entendre ce qui est inacceptable. L’émotion prend le dessus et on fait chacun comme on peut… <3

  3. Je pense bien à toi et à ce noël… j’espère que ta belle maman qui a l’air de t’aimer très fort saura adoucir ta soirée (ou journée). Je t’embrasse

  4. Merci Artémise. Evidemment ces mots me « parlent ». Nous avons tout fait pour cacher notre peine et la gérer entre nous deux. Au final, comme dans le conseil n°2, je crois qu’il est important de communiquer même si ce n’est jamais simple. Avec le recul, je crois que c’est que nous aurions dû faire.
    Quant au point n°1, difficile de choisir…
    Des bisous !

    1. Je te rejoins sur le conseil n°2 c’est important de communiquer mais faut-il encore trouver les mots car l’émotion parfois nous laisse sans voix… Je comprends ce besoin de se préserver dans un 1er temps car il est parfois difficile d’exprimer aux autres notre ressenti d’autant qu’il n’y a pas toujours de garantie d’être entendu et compris dans notre peine.

      Pour ma part ce qui m’a touché particulièrement et fait du bien ce sont les deux règles : le fait d’AVOIR LE DROIT de ne pas se sentir bien et de ne pas culpabiliser par rapport aux ressentis des autres. Plein de bises

    1. Je suis sûre que suite à tes séances avec ton hypnothérapeute petit à petit tu trouves des ressources en toi et que tu sauras mettre en pratique le conseil n°3… Tous les 7 ans il parait que c’est un cycle, alors j’espère que le nouveau à venir sera porteur d’espoir et j’ai une pensée pour toi à 19H 🍷

Laisser un commentaire

error:
%d blogueurs aiment cette page :