l'Espace de discussion 💬

Espace de réflexion et d’échange sur une vie sans enfant

Mon labyrinthe

J’ai la sensation étrange d’être coincée dans un labyrinthe.

Quand je pense percevoir la sortie, le chemin finalement repart dans l’autre sens.

Je me sens prise parfois au piège, piège contre moi-même où il faut se dépasser, se surpasser et arrêter de douter sur ses choix et ce chemin si différent.

Certains jours, j’ai l’impression d’être épuisée moralement et physiquement, je ne me sens plus la force de mener d’autres combats et pourtant…

…tous les symptômes et désagréments que je ressentais depuis 2 ans que j’interprétais comme étant lié au traitement pour la FIV-DO sont liés à mon endométriose qui ne m’a jamais totalement quitté.

Je redoute maintenant que j’ai quitté le ring de la PMA d’avoir à mener un nouveau combat contre l’endométriose même si cette fois l’enjeu est bien différent : il n’est plus question de préserver ma fertilité.

Mais de se réapproprier un corps très abimé par toutes ces années de traitement et espérer un meilleur confort de vie.

38 thoughts on “Mon labyrinthe

  1. Ton chemin m’a l’air bien tortueux, j’espère que tous ces détours déboucheront bientôt sur une jolie clairière <3 Pas facile d'arrêter de douter… Plein de bizzz <3

      1. Tant que tu gardes le cap… J’avais aussi cette impression de détours, de ne plus trouver mon chemin… Cela a contribué à la boussole que j’ai dans le dos 😉
        Nous on est là pour te guider, ou au moins on peut se perdre ensemble! Bizzz

  2. comme je te comprends. je t’embrasse bien fort. J’espère que tu parviendras à te réconcilier avec ton corps et à trouver la sérénité.

  3. De gros bisous Artemise. On n’a pas le plan du labyrinthe, sinon cela ferait longtemps que l’on t’aurait guidée… On pense bien à toi.

    1. Oh ma chère Mishqui comme j’aimerais que la sortie soit proche car me retrouvée dans ce labyrinthe à nouveau avec l’endo ça ne m’enchante pas. Pensées aussi d’espoir pour toi 🍀

  4. C’est dur de mener un combat qui n’est déjà pas simple, d’avoir à gérer un autre combat qui est tout aussi compliqué. Cette impression de ne pas s’en sortir est alors tout à fait légitime, ce sont des combats qui usent, qui durent et j’espère vraiment de tout cœur qu’après avoir réussi à avancer sur ton chemin, ton endo ne te fasse pas trop souffrir et te fiche un peu la paix…
    De gros bisous Artémise…

    1. Je l’espère aussi Mouchette car je me sens lasse et fatiguée de devoir encore me battre… D’autant qu’avec cette maladie il est parfois difficile de trouver la meilleure stratégie à adopter.

    1. Merci September pour l’instant les symptôme reviennent petit à petit à la surface donc je dois essayer de comprendre ces douleurs et voir si traitement ou interventions sont nécessaires pour que cela s’atténue. Des grosses bises aussi

  5. C’est là où l’endométriose est la pire des saloperies qui attaquent la fertilité : double peine 🙁
    J’espère que cela va passer

    1. Je me suis faite aujourd’hui à l’idée qu’elle attaque ma fertilité comme je ne produis plus d’ovocytes mais j’espérais qu’elle me laisserait tranquille… Bises Miliette

  6. Tiens, on a le même labyrinthe… on devrait réussir à s’y croiser!
    Tu as l’endométriose en plus (et moi tout un tas d’autres saloperies). Je n’y connais pas grand chose, mais ne vas-tu pas être apaisée lorsque tu seras ménopausée (désolée, sujet qui fâche), au niveau des douleurs?
    Bon courage et bisous.

    1. J’imaginais justement étant pré-ménopausé (naturellement) que l’endo me lâcherait en ayant arrêté le combat mais ce serait trop simple… Et elle ne veut pas me quitter si vite. En même temps pendant les tentatives j’ai eu des kystes donc il se peut que ce soit des restes de lésions non traitées.
      Bises et j’espère un jour te croiser dans le labyrinthe ou ailleurs 😉

  7. C’est très parlant cette image de labyrinthe Artemise. Cela prendra du temps mais tu finiras par en sortir, c’est sûr. En attendant, fais la peau à cette saleté d’endo, c’est une torture physique et mentale qui t’empêche d’avancer aussi vite que tu pourrais. Bon courage. Grosses bises

    1. J’espère comme tu dis réussir à lui faire la peau car j’ai peur que ce soit elle qui me fasse la peau comme je suis surprise qu’elle soit de retour et j’ai toujours peur des dégâts qu’elle peut causer. Félicitations pour ton joli taux, plein de bises.

    1. Merci Simone pour tes pensées j’espère comme tu le dis si bien que cette nouvelle épreuve va me permettre de puiser en moi de nouveaux outils pour m’aider à traverser ce nouveau labyrinthe. Bises

  8. Ce que je trouve très préoccupant dans ce que je lis, c’est que les traitements à répétition ont des répercussions sur l’état de santé et abîment le corps. Et ça, on ne nous le dit pas assez..
    Bon courage ! Bises

    1. Malheureusement tout traitement a des effets et dans le cas de l’endométriose c’est important d’avoir affaire à un spécialiste pour ne pas aggraver la situation. Bises

  9. Avoir deux combats à affronter en même temps c’est compliqué. Parfois on aimerait avoir le temps d’en « digérer » un avant de se confronter à l’autre… quand les deux s’emmêlent on ne sait plus lequel traiter en « priorité », quel est celui qui prend le plus d’énergie… mais finalement on ne peut les départager, ils sont là ensemble… je sais pas trop comment l’expliquer.
    C’est un peu tôt pour la ménopause, on ne t’a pas proposé un traitement pour la retarder?
    Je pense bien à toi et à ce retour de l’endo, j’espère que tu aurais bientôt une solution. Bisous

    1. En ce qui concerne la ménopause, je n’ai pas revu mon gynéco depuis l’arrêt de la PMA. Je voulais après 10 ans de traitement enfin souffler loin des hormones mais je dois en effet m’en préoccuper car être ménopausée trop tôt risque d’avoir des conséquences…
      Je me dis qu’une fois que j’aurais réglé cette saloperie d’endo, je vais essayer de voir un spécialiste des jeunes « ménopausées » pour faire un bilan hormonal !
      Bises et merci d’être là ma copine de galère 💛

  10. coucou oui moi aussi elle est là cette endométriose, active et juste apaisée. je prends de hormones. avec un désir d’enfant (mais pas biologique) je prends la pilule tous les matins pour l’endormir un peu plus. Y’a plein de choses qui peuvent soulager mais ce sont des hormones oui…. Courage … Tu connais endofrance j’imagine? Y’a plein d’informations à prendre auprès d’eux. Les rencontres permettent de partager et les conférences, de rencontrer des pontes de notre maladie.

    1. Coucou, merci pour le soutien.
      Oui Endofrance je connais bien, j’ai participé aux rencontres en 2007 après mon opération par le prof C…… de Cochin qui m’a opéré ;-))
      Je pensais pour ma part comme mes ovaires ne produisent plus d’ovocytes en être définitivement débarrassée mais même ménopausée elle peut encore être active :

      //platform.twitter.com/widgets.js

  11. suite ….
    j’imagine me faire faire une coelio à la ménaupose car on peut souffrir d’endométriose avec des restes de cellules qui a un moment ont été actives. Il vient d’y avoir un allodocteur dur l’endométriose récemment.

    http://pluzz.francetv.fr/videos/allo_docteurs_,130389758.html

    que 19 h de replay et ça ne parle pas que de la fertilité, tu as des infos généralistes.

    Bon vue les nouvelles techniques avec du recul et des années après , je me dis que pour moi on aurait pu faire différemment. Faut pas trop que ça te bouscule.

    Courage, comme toi et avec toi

    1. Merci pour le lien, j’avais repéré l’émission mais comme le thème était « comment préserver la fertilité » je n’avais pas envie de remuer le couteau dans la plaie et de me faire du mal car c’est bien trop tard pour nous…
      Nos messages se sont croisés mais en effet j’ai vu avec Endofrance que des lésions non traitées peuvent encore être actives, et en 2012 j’ai eu droit à une mémorable « ponction locale » sur des kystes endométriosiques sans qu’après il y ait eu de traitement donc c’est peut-être des restes justement.
      Et je rejoins ton point de vue en ce qui concerne refaire une coelio car c’est exactement ce que je me dis pour être enfin débarrassée de toutes les lésions restantes. Merci pour ta présence et bon courage pour l’attente vers votre enfant. J’espère si tu dois refaire un transfert d’embryons que tu vas trouver le traitement qui te convient car j’avais trouvé aussi le protocole MatriceLab bien trop contraignant et pas du tout adapté mais au fur et à mesure j’ai pu affiner et trouver le traitement qui me convenait. Bises et @ bientôt

      1. faire la coelio mais à la ménopause avant non, je ne veux pas qu’on dissémine des cellules … bon j’ai encore 15 ans devant moi au moins…

        1. J’avais bien compris oui tu as le temps tu es encore toute jeune 😉
          Mais pour ma part étant pré -ménopausée et ayant renoncée à avoir un enfant, je me laisserais bien tentée…

Laisser un commentaire

error:
%d blogueurs aiment cette page :