Mai 17, 2014 - Mon parcours    2 Comments

Jusqu’où est-on prête à aller ?

Je me questionne particulièrement en ce moment sur mes propres limites…

Jusqu’où suis-je prête à aller pour cette quête de l’enfant
peut-être impossible ?

En lisant les parcours parfois chaotiques de certaines femmes qui ont accumulé de nombreuses tentatives et qui ont été prêtes à tout tenter, je me pose cette question légitime car le parcours peut se finir sans enfants mais pas sans dommages…

Cette quête de l’enfant peut nous faire passer à côté de tout ce qui nous entoure et à côté de la personne qu’on aime en nous faisant oublier la raison même de pourquoi nous voulions un enfant car ce désir viscéral a pris le dessus.

La question de la limite me semble intéressante à être posée pour sortir la tête du guidon et prendre du recul car cette quête sinon peut-être sans fin.

Il me semble important de préparer ce prochain voyage avec une nouvelle vision des choses, être conscients que peut-être nous ferons partie de ceux pour qui la PMA et la FIV-Don en particulier n’aura pas marché.

Et cette perspective ne m’angoisse plus comme auparavant car« L’absence de maternité ne peut et ne doit pas être la fin de tout » comme le dit si bien Géraldine Jumel-Lhomme dans son livre.
J’ai assez consacré d’années à ce projet et il serait temps que je vive et j’arrive enfin à profiter de ce prochain voyage quelle qu’en soit l’issue…

2 Comments

  • À la recherche d’une rose au cœur de la forêt, on ne voit que l’absence de la rose et l’on oublie la beauté de ce qui nous entoure…

    J’aime bcp ta réflexion. Tu vacances vers le bonheur.

    • Le bonheur qu’on n’aura peut être pas choisi mais qu’on va essayer de se créer 😉

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

error:
%d blogueurs aiment cette page :