Juin 28, 2017 - Infertilité    1 Comment

Choisir, c’est renoncer !

Pour poursuivre notre réflexion concernant le thème du mois 💬 : « Comment savoir quand arrêter la PMA ? », il me semble intéressant d’évoquer la question du renoncement.

« Choisir, c’est renoncer » affirmait André Gide. Cette citation me semble tout à fait pertinente dans le cadre de la Procréation Médicalement Assistée puisqu’à force de poursuivre ce combat sans gage de succès l’on peut oublier que renoncer est aussi un choix !

Mais quand faut-il renoncer ?

C’est la question que beaucoup de patientes se posent après plusieurs tentatives infructueuses de FIV. La réponse, bien sûr, est différente pour chaque couple.

Le site fiv.fr répertorie quelques étapes pour vous aider à prendre cette décision  :

Renoncer définitivement aux FIV

 On ne peut jamais savoir quand se produit le déclic. Les réflexions contribuant à la prise de décision peuvent inclure les questions suivantes :

•Pensez-vous que votre relation supportera les tensions supplémentaires liées aux tentatives pour avoir votre propre bébé ?
•Avez-vous la force émotionnelle de continuer ?
•Pensez-vous que votre corps en a assez supporté ?
•Que disent vos médecins et quelles sont les chances d’un nouveau traitement ou d’une autre option ?
•Quel âge aurez-vous l’année prochaine ?

Accordez-vous du temps et un soutien mutuel, et peut-être l’aide d’un thérapeute.

Plus vite vous parviendrez à définir pourquoi vous désirez devenir parent, plus il sera facile de choisir une autre voie.


Voici également la question du renoncement traitée par la presse à travers ces 2 articles relayés sur mon blog :

Nous avons renoncé à avoir un enfant

Témoignages : le jour où elles ont renoncé à devenir mère

Si vous souhaitez échanger sur un de ces thèmes dans l’Espace de discussion, c’est par ici.

1 Comment

  • Tu me connais, j’aime pas trop le « il faut » : il faut se battre, il faut renoncer… Il n’y a pas d’injonction dans ces décisions, ça n’appartient qu’à chacun de nous… On ne sait jamais si on a pris la bonne décision. D’ailleurs y a t-il une bonne décision ? Il y a la décision qu’on prend à un moment donné, dans un contexte donné. J’avoue, je n’ai jamais trop de regrets, c’est pas dans mon caractère, même si je me pose toujours des millions de questions.

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

error:
%d blogueurs aiment cette page :