Juin 4, 2014 - Mon parcours    5 Comments

brouillard à l’horizon… appel du 18 juin

C’est la période des commémorations aussi je ne peux m’empêcher de penser à mon parcours PMA qui a démarré un 18 juin.

Je trouvais ça tellement porteur de se dire que mon appel serait peut-être entendu… L’appel du 18 juin : un appel aux armes contre la stérilité !

Mais voilà le temps passe et je me retrouve au point de départ, mon appel n’a pas été entendu. J’ai l’impression terrible de faire du surplace et de tourner en rond. Les années se répètent et se succèdent comme un éternel recommencement sans fin. Cela me rappelle le film « un jour sans fin » où l’acteur Bill Murray se retrouve obligé de revivre constamment le même jour…

Suis-je aussi coincé dans 1 boucle temporelle ?
Je vois le temps défiler et toutes les grossesses autour de moi se succéder sauf la mienne…

Si je ne veux plus continuer à vivre cette quête sans fin, je dois y mettre un terme.
J’ai pourtant la chance de pouvoir jouer les prolongations jusqu’en 2019 (merci sécu), mais je ne veux plus attendre le miracle qui ne viendra pas.

Je ne veux plus continuer à voir ma vie défiler.

Je dois préparer mon plan B, C ou D et me préparer à capituler devant dame nature !

J’aspire à autre chose…  J’ai besoin d’un remontant, d’un changement de cap.

Je n’avais vraiment pas prévu que cela n’aboutirait pas et je pensais pouvoir me battre contre ce mur infranchissable…

Mais je dois revoir mes objectifs de vie :

  • Qu’ai-je envie d’apporter ?
  • Qu’ai-je envie de transmettre ?
  • Quel champ d’action est possible ?
  • Mon expérience peut-elle aider d’autres ?

Beaucoup de questions que je me pose pour essayer de trouver mon chemin différent et qui est surtout non balisé (ce serait trop facile).

Mais il y a une chose que ces années m’ont apprises :
le bonheur ne vient pas si on l’attend mais il faut aller le chercher et le provoquer.

5 Comments

  • J’aime beaucoup ta conclusion et j’y crois aussi beaucoup… Est ce possible de continuer mais de manière un peu détachée? Tout en construisant d’autres projets? C’est une épreuve immensément douloureuse que tu vis…

    • Merci Lisette d’être lá. Toutes ces épreuves apprennent à nous surpasser et on a droit au bonheur quelqu’il soit… Alors dans cette grande loterie je dois prévoir des pistes de sortie 😉

  • ces fameux signes qu’on interprète comme ceux de notre destin… je comprends ton envie de reprendre ta vie en main, sortir de cette boucle sans fin. C’est un cap douloureux, mais il fait aussi du bien…
    je t’embrasse fort

    • Au bout d’1 moment j’ai l’impression que ce ne sont plus des signes mais des panneaux d’affichage « Interdiction.. Voie sans issue » ! Merci de ton soutien qui me touche beaucoup devant ton parcours si douloureux et injuste.. Bises

  • C’est ça trouver un autre sens que la maternit. C’est dur oui. La parentalité tout court est-elle possible, envisageable différemment?

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

error:
%d blogueurs aiment cette page :